Fleurs sauvages bénéfiques à Quinta do Tedo

Permettez moi de souhaiter la bienvenue à notre fille Odile pour la parution de son premier blog de Quinta do Tedo ! Diplômée en biologie, c’est une passionnée de la nature et énormément active dans notre tourisme oenologique, merci à toi Odilette !

Délimitée en 1756, la vallée du Douro est la plus ancienne région viticole (même plus ancienne que la Bourgogne, désolé les “Froggies”!). L’homme a joué un rôle important en façonnant ce paysage jadis jamais cultivé en un fertile site classé patrimoine mondial de l’humanité à l’UNESCO, où certains des meilleurs vins et le seul véritable Porto sont produits.

Cependant, l’homme n’est pas le seul à être remercié pour la haute qualité des produits agricoles issus de cette région.  Des fleurs sauvages de printemps donnent vie aux falaises escarpées, au maquis sauvage et rocailleux, aux vignobles en terrasses, aux oliveraies et aux Quintas centenaires bordant l’ondulant fleuve Douro, à des teintes de vert, de rouge, de jaune, de blanc et de pourpre. En plus d’être magnifiques, les fleurs sauvages jouent aussi un rôle important dans la production agricole de la vallée du Douro et plus spécialement dans celle des vignobles.

Au cours de mes promenades l’après-midi le long de la rivière Tedo et à sur les 15, 5 hectares de vignobles en terrasses et les oliveraies de Quinta do Tedo, j’ai identifié et photographié quelques-unes de ces plantes diverses et colorées. Certaines sont tout simplement magnifiques, pendant que d’autres favorisent la résistance et l’adaptabilité dans l’écosystème des vignobles.

Par exemple, dans nos vignes, du Chèvrefeuille et du Ciste à gomme présents dans un rayon de 50 mètres attirent une bénéfique “faune auxiliaire” (telles que les coccinelles) qui élimine la mauvaise, porteuse de maladies (tel que le cochylis de la vigne qui diminue le rendement et peut causer la pourriture grise dans nos vignobles). La Lavande sauvage est un répulsif antiparasite naturel (et la fleur nationale du Portugal !). Lupin, Vesce et d’autres plantes légumineuses (famille des pois) absorbent et transforment l’azote atmosphérique en une forme utilisable, l’ammoniaque, qui est stocké dans le sol et peut être utilisé par d’autres plantes.

Ces importantes plantes poussent naturellement dans les sols schisteux de la vallée du Douro et sous le climat méditerranéen. Elles stimulent la biodiversité, les éléments nutritifs et la rétention d’eau, et réduisent l’érosion et les parasites dans les vignobles. La constante et délicieuse grande qualité des Portos, des vins rouges Douro DOC et de l’huile d’olive peut en partie leur être attribuée.

Bénéfiques pour nos vignobles ou pour le plaisir esthétique, je vous fais partager quelques photos prises récemment sur notre domaine d’une explosion de couleurs :

 Le Ciste à gomme ( cistus ladanifer ) ressemble à un oeuf sur le plat et a des feuilles gluantes qui produisent une résine aromatique, “labdanum” qui est récoltée pour la production de parfums.

Le Ciste à gomme (cistus ladanifer) ressemble à un oeuf sur le plat et a des feuilles gluantes qui produisent une résine aromatique, “labdanum” qui est récoltée pour la production de parfums.

 5 sous-espèces de  lavendula pedunculata  poussent au Portugal, et attirent une bonne “faune auxilliaire” comme les papillons et les abeilles qui éloignent les parasites.

5 sous-espèces de lavendula pedunculata poussent au Portugal, et attirent une bonne “faune auxilliaire” comme les papillons et les abeilles qui éloignent les parasites.

 La Thapsie velue ( thapsia villosa ) peut atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur et est utilisée par les pêcheurs pour étourdir les poissons. Elle renferme aussi des composants chimiques dont les scientifiques pensent qu’ils peuvent traiter les maladies neurodégénératives, telle que la maladie d’Alzheimer.

La Thapsie velue (thapsia villosa) peut atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur et est utilisée par les pêcheurs pour étourdir les poissons. Elle renferme aussi des composants chimiques dont les scientifiques pensent qu’ils peuvent traiter les maladies neurodégénératives, telle que la maladie d’Alzheimer.

 Le nombril ou Ombilic de Vénus ou Ombilic des rochers ( umbilicus rupestris ) se développe dans les interstices des murs en pierre qui supportent les vignobles en terrasses de Quinta do Tedo. Ses feuilles en forme de nombril (d’où son nom) sont comestibles !

Le nombril ou Ombilic de Vénus ou Ombilic des rochers (umbilicus rupestris) se développe dans les interstices des murs en pierre qui supportent les vignobles en terrasses de Quinta do Tedo. Ses feuilles en forme de nombril (d’où son nom) sont comestibles !

 Le Lupin jaune ( l  upinus luteus ) est un “fixateur d’azote” enrichisseur de sol et un parent du Lupin blanc, dont les graines ont été récoltées pendant plus de 3000 ans par les peuples du bassin méditerranéen et consommées comme collation riche en protéines et en fibres, appelées au Portugal “tremoços”.

Le Lupin jaune (lupinus luteus) est un “fixateur d’azote” enrichisseur de sol et un parent du Lupin blanc, dont les graines ont été récoltées pendant plus de 3000 ans par les peuples du bassin méditerranéen et consommées comme collation riche en protéines et en fibres, appelées au Portugal “tremoços”.

 La Vipérine faux-plantain ou Vipérine à feuilles ou Vipérine pourpre ( echium plantagineum ) est une sorte de ying-yang de plante – ses graines contiennent de l’huile avec des niveaux élevés d’acides gras utilisés dans les suppléments nutritifs, mais ses feuilles renferment des alcaloïdes toxiques qui peuvent causer des dommages au foie.

La Vipérine faux-plantain ou Vipérine à feuilles ou Vipérine pourpre (echium plantagineum) est une sorte de ying-yang de plante – ses graines contiennent de l’huile avec des niveaux élevés d’acides gras utilisés dans les suppléments nutritifs, mais ses feuilles renferment des alcaloïdes toxiques qui peuvent causer des dommages au foie.

 L’Anarrhine à feuilles de Pâquerette ( a  ntirrhinum bellidifolium),  un membre du genre Muflier ou Geules-de-Loup, est l’un des “organisme modèle” utilisé par Darwin et Mendel dans les années 1800 pour étudier l’héritage génétique et les mutations. Elle a été cultivée depuis l’époque romaine pour ses fleurs attrayantes à symétrie bilatérale.

L’Anarrhine à feuilles de Pâquerette (antirrhinum bellidifolium), un membre du genre Muflier ou Geules-de-Loup, est l’un des “organisme modèle” utilisé par Darwin et Mendel dans les années 1800 pour étudier l’héritage génétique et les mutations. Elle a été cultivée depuis l’époque romaine pour ses fleurs attrayantes à symétrie bilatérale.

 Le Chèvrefeuille d’Etrurie, également appelé Chèvrefeuille de Toscane ( lonicera etrusca ) attire de nombreux précieux pollinisateurs grâce à sa belle senteur et son superbe aspect. Les Anglais avaient pour habitude de le planter devant leurs maisons pour éloigner les mauvais esprits et de le glisser sous leurs oreillers pour faire de beaux rêves.

Le Chèvrefeuille d’Etrurie, également appelé Chèvrefeuille de Toscane (lonicera etrusca) attire de nombreux précieux pollinisateurs grâce à sa belle senteur et son superbe aspect. Les Anglais avaient pour habitude de le planter devant leurs maisons pour éloigner les mauvais esprits et de le glisser sous leurs oreillers pour faire de beaux rêves.

 La Digitale pourpre ou Grande Digitale ( digitalis purpurea ), bien qu’extêmement toxique, a été depuis le XVIIIe siècle, une des premières plantes utilisées en médicine pharmaceutique pour traiter les maladies cardiaques. Elle a été depuis largement remplacée, les doses thérapeutiques et létales étant si proches. Des scientifiques ont récemment annoncé son potentiel en tant que remède contre les cancers du sein et de la prostate car elle contient des composés qui réduisent la propagation des cellules cancéreuses.

La Digitale pourpre ou Grande Digitale (digitalis purpurea), bien qu’extêmement toxique, a été depuis le XVIIIe siècle, une des premières plantes utilisées en médicine pharmaceutique pour traiter les maladies cardiaques. Elle a été depuis largement remplacée, les doses thérapeutiques et létales étant si proches. Des scientifiques ont récemment annoncé son potentiel en tant que remède contre les cancers du sein et de la prostate car elle contient des composés qui réduisent la propagation des cellules cancéreuses.

 L’Astérocarpe pourpré ( s  esamiodes purpurascens ) contient des glucosinolates, composés riches en soufre et azote, qui maîtrisent les parasites des végétaux transmis du sol, tels que les nématodes (vers microscopiques qui se nourissent des racines de la vignes).

L’Astérocarpe pourpré (sesamiodes purpurascens) contient des glucosinolates, composés riches en soufre et azote, qui maîtrisent les parasites des végétaux transmis du sol, tels que les nématodes (vers microscopiques qui se nourissent des racines de la vignes).

 Le Souci sauvage ( c  alendula arvensis ) pousse en abondance et est une plante médicinale utilisée pour traiter les inflammations de la peau. Garnissez vos salades de ses pétales comestibles pour y ajouter un peu de couleurs.

Le Souci sauvage (calendula arvensis) pousse en abondance et est une plante médicinale utilisée pour traiter les inflammations de la peau. Garnissez vos salades de ses pétales comestibles pour y ajouter un peu de couleurs.

 Les graines de Coquelicot ( papaver rhoeas ) qui peuvent rester en état de dormance pendant plus de 80 années, germent de façon troublante. Ce fut le cas pendant la première guerre mondiale, quand les soldats défoncèrent les champs de bataille (beaucoup y décèdèrent) qui furent fleuris en un océan de Coquelicots rouges. La teinture extraite de pétales de Coquelicot est utilisée dans les textiles (et parfois pour ajouter de la couleur au vin !)

Les graines de Coquelicot (papaver rhoeas) qui peuvent rester en état de dormance pendant plus de 80 années, germent de façon troublante. Ce fut le cas pendant la première guerre mondiale, quand les soldats défoncèrent les champs de bataille (beaucoup y décèdèrent) qui furent fleuris en un océan de Coquelicots rouges. La teinture extraite de pétales de Coquelicot est utilisée dans les textiles (et parfois pour ajouter de la couleur au vin !)